Lettre du Modérateur N°1 – Le centenaire de la MI

Il y a cent ans, le Père Kolbe fondait une œuvre magnifique : La Milice de l’Immaculée ! C’est cet anniversaire que nous fêtons tandis que les ennemis de l’Église catholique célèbrent soit le cinquième centenaire de la révolte de Luther (1517), soit le troisième centenaire de la franc-maçonnerie (1717), soit le centenaire du communisme (1917). Mais si le diable et ses suppôts ont leurs anniversaires, l’Immaculée a aussi les siens !

Sommaire de l'article

1517

Luther déchire la chrétienté en Europe. L’Église lui répond par le concile de
Trente qui affirme ne pas vouloir inclure la Sainte Vierge dans la transmission du Péché originel à toute l’humanité. L’Immaculée suscite saint Ignace de Loyola pour lever une armée : la Compagnie de Jésus.

1717

La Franc-Maçonnerie prend forme. Un des deux fondateurs, Desaguliers,
est originaire de La Rochelle. Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (+1716) y a exercé son ministère. Le Bon Dieu l’a suscité pour lever une nouvelle armée autour de l’Immaculée : La Compagnie de Marie.

1917

Le Communisme surgit en Russie. L’Immaculée apparaît à Fatima à trois
petits enfants, Lucie, Jacinthe et François. Elle leur enseigne la dévotion à son Cœur Immaculé pour vaincre ce système politique « intrinsèquement pervers » (Pie XI). Cette année-là, elle suscite le Père Maximilien Kolbe pour fonder la Milice de l’Immaculée afin d’accomplir par elle et avec elle sa mission : combattre les ennemis, spécialement la franc-maçonnerie, et les vaincre en les convertissant.

2017

Pour le centenaire de la Milice de l’Immaculée, le District de France de la
Fraternité Saint-Pie X décide de joindre ses efforts à ceux des Pères Capucins de Morgon pour étendre l’œuvre du Père Kolbe. C’est à ces derniers qu’elle-même avait confié le lancement de cette armée mariale en France depuis l’an 2000.

Voici donc le premier numéro de la revue de la Militia Immaculatæ du District de France. Il comporte quatre pages : une pour le Mot du Modérateur national, une deuxième pour son fondateur, le Père Kolbe (rédigée par les Pères Capucins de Morgon), une troisième, réservée à la formation doctrinale, et une quatrième, rédigée par le Directeur de la M.I. qui fournira des nouvelles de l’œuvre répandue dans le monde entier.

En ce centenaire de la fondation de la M. I. restons tous bien unis autour de l’Immaculée, « terrible comme une armée rangée en bataille ».

Abbé Guy Castelain+

N'oubliez pas de partager pour le bien des âmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *