La cause de sa présence parmi nous, encore aujourd’hui


La présence de Marie est invisible mais réelle

Reflétant la perfection de Dieu, Marie Immaculée reproduit l’acte divin d’amour. Elle calque l’acte créateur, l’incarnation et la rédemption de manière spirituelle dans toutes les âmes.

Cependant, nos pauvres intelligences n’arrivent pas à détecter sa présence. Nous ne parvenons pas à nous abandonner entre les mains de Celle que nous ne voyons pas. Il existe, cependant, certains moyens clés pour découvrir ou percevoir la présence de l’Immaculée en nous : le silence, la discrétion, les mystérieux acte de la Providence, la souffrances endurée avec une grande paix intérieure, une joie spirituelle soudaine et inexpliquée, de bonnes pensées, un progrès spirituel, non détecté par soi, mais témoigné par autrui, autant de détecteurs, de radars, qui nous montre que Marie est là, agissante.

La cause de la présence de l’Immaculée sur terre, encore de nos jours : c’est le salut des âmes

Saint Pie X explique dans son encyclique Ad Diem Illum: « Il s’ensuit donc, comme Nous l’avons déjà souligné, que la Vierge est le plus puissant moyen d’unir l’humanité au Christ. Marie n’est-elle pas la Mère du Christ? Alors elle est aussi notre Mère. Et nous devons en vérité soutenir que Christ, le Verbe fait chair, est aussi le Sauveur de l’humanité. Il avait un corps physique comme celui de tout autre homme : mais de plus, en tant que Sauveur du genre humain, il avait un corps spirituel et mystique, la société, à savoir, ceux qui croient au Christ. « Nous sommes plusieurs, mais un seul corps en Christ » (Rom. Xii., 5).

Or la Sainte Vierge ne concevait pas le Fils Éternel de Dieu simplement pour qu’il soit fait homme en lui prenant sa nature humaine, mais aussi pour que, par la nature assumée d’elle, il soit le Rédempteur des hommes. C’est pourquoi l’Ange a dit aux bergers: « Aujourd’hui est né pour vous un Sauveur qui est Christ le Seigneur » (Luc II, 11). C’est pourquoi, dans le même sein de sa Mère Immaculée, le Christ a pris chair et s’est uni au corps spirituel formé par ceux qui devaient croire en lui. On peut donc dire que Marie, portant le Sauveur en elle, a aussi porté tous ceux dont la vie était contenue dans la vie du Sauveur.

Par conséquent, tous ceux qui sont unis au Christ et, comme le dit l’apôtre, sont membres de son corps, de sa chair et de ses os (Éphés v. 30), sont sortis du sein de Marie comme un corps uni à son corps.

Nous sommes vraiment enfants de Marie

Par conséquent, bien que d’une manière spirituelle et mystique, nous sommes tous des enfants de Marie et, elle, est Mère de nous tous. Mère, spirituellement certes, mais vraiment Mère des membres du Christ que nous sommes (S. Aug. L. de S. Virginitate, c. 6).

Si alors la Très Sainte Vierge est à la fois la Mère de Dieu et des hommes, qui peut douter qu’elle travaillera avec toute la diligence pour obtenir que le Christ, chef du corps de l’Église (Coloss. I., 18), puisse répandre ses dons en nous, ses membres et, surtout celui de le connaître et de vivre à travers lui (I Jean IV., 9) ? »

La raison la plus profonde qui attire Notre-Dame sur terre et, la rend présente parmi nous, est un ordre divin. Dieu lui a demandé de rester avec nous sur terre et, une fois de plus, elle obéit.

Notre Mère, ne peut nous laisser seuls

Cependant, il existe une raison plus profonde encore: ses entrailles maternelles s’émeuvent en voyant, ses enfants bien-aimés et, elle ne peut résister à tant de détresse. Notre néant l’attire plus que nos mérites ou nos prétentions. Elle aime venir au creux de nos misères, nettoyer nos âmes déformées, qu’elle redresse d’un regard plein de tendresse et de compassion.

Le désastre du péché originel, dont Elle a été préservée, est un mystère de haine envers Dieu, qui nous rend à ses yeux, pitoyables et dignes de miséricorde. Bien qu’étant élevée aux cieux, elle conserve ce geste de miséricorde et cette commisération envers nous.

Cependant, elle regarde aussi avec une grande colère, les démons et nos péchés qui sont à l’origine de nos misères. Elle veut absolument, comme Dieu le veut, nous sauver de la griffe des anges déchus qui nous conduisent dans la fosse de feu. De nos misères, ils souhaitent nous amener dans les flammes des ténèbres éternelles tandis que Notre-Dame veut nous amener dans les flammes de l’amour et du bonheur éternels.

Nous ne pourrions pas échapper aux pièges des démons sans elle, sans sa haine, sans ses conseils sages et prudents. Elle connaît le chemin vers Dieu et, sa raison d’être si proche de nous, réside dans cette connaissance qu’elle a du plan horrible et malhonnête de nos ennemis. La présence de l’Immaculée dans notre vie quotidienne et cette capacité à reconnaître sa présence, sont une grâce spéciale que Dieu donne à ceux qui persévèrent dans la recherche de sa présence en toutes choses.

N'oubliez pas de partager pour le bien des âmes