Les apparitions à Fatima


QUE S’EST-IL PASSE A FATIMA EN 1917?



  1. Où se trouve Fatima ?
    Fatima est un village au cœur du Portugal à environ 110 km au nord de
    Lisbonne. C’est non loin de Fatima, dans la Cova da Iria, que la Sainte Vierge Marie est apparue en 1917 avec un message de grande importance pour les catholiques des temps modernes.
  2. A qui Notre-Dame est-elle apparue à Fatima ?
    Notre-Dame est apparue à trois petits bergers, Lucia dos Santos, 10 ans, Francisco Marto, 9 ans, et Jacinta Marto, 7 ans. Lucie était la cadette d’une famille de sept enfants, et François et Jacinthe étaient frère et soeur, cadets des neuf cousins de Lucie.
  3. Qui est l’Ange gardien du Portugal ?
    Tout comme chaque personne a un ange gardien, chaque pays a un ange gardien. L’Ange gardien du Portugal est apparu plusieurs fois à Lucie et ses deux cousins François et Jacinthe pour les préparer à la visite de la Sainte Vierge Marie.
  1. Quelle prière l’Ange a-t-il appris aux enfants ?
    Voici comment l’Ange a appris aux enfants à prier : « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, et qui ne Vous aiment pas. » Après l’avoir répété trois fois, il dit : « Priez ainsi. Les Cœurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications. »
  2. Comment l’Ange a-t-il appris aux enfants à adorer le Saint Sacrement ?
    L’Ange leur a présenté le Saint Sacrement, et leur a appris à adorer Jésus dans le Saint Sacrement par cette prière: « Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et je Vous offre le Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Très Saint-Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.»


  1. Quand la Sainte Vierge Marie est-elle apparue aux trois enfants ?
    Notre-Dame est apparue aux trois enfants durant six mois consécutifs, de mai 1917 à octobre 1917. Nous pouvons voir que Marie veut écraser la tête de Satan, car le protestantisme fut fondé en 1517, la franc-maçonnerie en 1717, et le communisme commença par la Révolution d’octobre en 1917.
  2. Quels sont les principaux enseignements de Notre-Dame aux enfants?
    Notre-Dame a montré aux enfants une terrible vision de l’enfer, enfer qui est le juste châtiment de Dieu pour tous ceux qui meurent en état de péché mortel. Elle a expliqué aux enfants le plan miséricordieux de Dieu pour sauver les âmes de l’enfer par la dévotion réparatrice à son Cœur Immaculé. Elle les supplia de prier le chapelet quotidiennement en esprit de réparation envers son Cœur Immaculé et pour apaiser Dieu qui est tellement offensé par les péchés des hommes.
  1. Quel message Notre-Dame délivra-t-elle aux enfants ?
    Notre-Dame délivra aux enfants un message en trois parties à révéler successivement au monde par la hiérarchie de l’Église.
  2. Y eut-il un miracle prouvant que le message de Fatima est vraiment de Dieu ?
    Oui, le 17 août 1917, Notre-Dame a promis aux enfants qu’Elle leur donnerait un signe prouvant la vérité de son message. Le 13 octobre 1917, alors que Notre-Dame apparaissait aux enfants, une foule de 70 000 personnes constata que le soleil devenait un pâle disque opaque argenté visible à l’œil nu. Il se mit à tournoyer et à danser, émettant un tourbillon de couleurs arc-en-ciel, avant de s’élancer soudainement sur la foule qui se lamentait et repentait. Il retourna ensuite doucement à son orbite céleste normale.


    Ce miracle et son phénomène atmosphérique furent publiquement enregistrés, photos de la foule comprises, dans deux journaux qui avaient auparavant publié des articles sceptiques et critiques des apparitions de Fatima. (voir le diaporama ci-dessus)



LE SECRET DE FATIMA


  1. Pourquoi le message est-il appelé le Secret de Fatima ?
    Il est également appelé le Secret de Fatima parce qu’il avait d’abord été confié par Notre-Dame à Lucie pour être gardé secret et révélé seulement plus tard. Les deux premières parties du Secret furent révélées entre 1917 et en 1944, Notre-Dame demanda à Lucie de révéler la troisième partie du Secret à la hiérarchie.
    Il est également appelé le Secret de Fatima parce que la partie la plus importante n’a toujours pas été révélée au monde bien que Notre-Dame ait demandé qu’elle le fût en 1960 au plus tard.

  2. Quelle est la première partie du Secret de Fatima ?
    La première partie du Secret de Fatima était la vision de l’enfer et l’explication du désir de Dieu d’établir à travers le monde la dévotion au Cœur Immaculé de Marie comme moyen privilégié de sauver les âmes, en particulier par la récitation du rosaire.

  3. Quelle est la seconde partie du Secret de Fatima ?
    Le 13 juin 1929, Notre-Dame apparut à Lucie, alors religieuse dans la ville de Tuy en Espagne, et dit :

« Le moment est venu : Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les évêques du monde, la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, promettant de la sauver par ce moyen. Elles sont si nombreuses, les âmes que la Justice de Dieu condamne pour les péchés commis contre moi,
que je viens demander réparation : sacrifie-toi dans cette intention et prie. »

Notre-Dame de Fatima

Et Notre-Dame promit la fin des persécutions en Russie si le Pape répondait à sa demande !

  1. La hiérarchie catholique a-t-elle suivi la demande de Notre-Dame pour la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé ?
    Non, les papes Pie XI et Pie XII décidèrent de ne pas répondre à la demande de Notre-Dame parce qu’ils ne voulaient pas être influencés dans leur politique vis-à-vis des gouvernements de l’époque. Bien que ces ministres fussent de bons papes professant la doctrine catholique dans son intégrité, malheureusement, par les desseins de la divine Providence, ils ne suivirent pas la demande de Notre-Dame. Ce furent les prémices qui amenèrent les papes ultérieurs à refuser de révéler le troisième Secret avant 1960.

  2. Quand la troisième partie du Secret fut-il mis par écrit ?
    En 1944, soeur Lucie, malgré trois mois d’épreuves spirituelles et de difficultés qui ne trouvèrent leur terme que grâce à une apparition spéciale de Notre-Dame — mit le troisième Secret par écrit en vingt-cinq lignes sur une unique feuille de papier et le confia à l’évêque de Fatima, avec la permission soit de le révéler, soit de le communiquer au cardinal de Lisbonne. Le Secret finit par être transmis à Rome mais ne fut jamais révélé au monde malgré la demande de Notre-Dame.

A CE JOUR, LE SECRET EXISTE ENCORE…


«Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront et ils feront ce que j’ai demandé mais ce sera tard.» Jésus à Soeur Lucie, le 13 juin 1929

  1. Pouvons-nous connaître le contenu du troisième Secret ?
    Bien qu’il n’ait pas encore été révélé par la hiérarchie catholique, nous pouvons en connaître le contenu car nous connaissons son contexte, les circonstances de sa rédaction, la date à laquelle il devait être révélé, et les réactions et déclarations de nombreuses personnes l’ayant lu.

  2. Quel est le contexte du troisième Secret de Fatima ?
    Le Secret est en trois parties, les deux premières concernant le salut des âmes et la conversion de la Russie, tandis que les mots de conclusion affirment que le dogme de la foi sera toujours préservé au Portugal, que la Russie finirait par être consacrée et qu’une période de paix serait offerte au monde. Ceci implique clairement que :
    1. La Foi vacillera à cause des erreurs répandues par la Russie dans le monde, et même parmi la hiérarchie de l’Église,
    2. La Russie ne sera pas consacrée tant que les tractations avec le communisme n’auront pas été abandonnées,
    3. De terribles guerres et persécutions auront lieu.

« Le châtiment annoncé par Notre-Dame avait déjà commencé. »

SOEUR LUCIE DE FATIMA
  1. Quelles furent les circonstances de la mise par écrit du Secret ?
    Le secret fut mis par écrit dans une grande tourmente et angoisse spirituelle, au point que Lucie dut être visitée spécialement par Notre-Dame pour lui permettre sa rédaction. Ceci nous indique qu’il doit s’agir d’une affaire très grave. Le pape Jean-Paul II l’a confirmé en disant un jour « qu’il n’était pas raisonnable de révéler le troisième Secret comme il ne serait pas raisonnable d’annoncer un déluge qui causerait la mort de millions de personnes. »

  2. Quelle est l’importance de 1960 ?
    Notre-Dame a dit qu’il devait être révélé en 1960 au plus tard car son importance serait alors plus évidente. C’est pourquoi un grand nombre de catholiques de par le monde attendait la révélation du troisième secret en 1960 et fut profondément déçu qu’il ne le fût pas. Ce moment fut choisi parce que le monde se mit à changer de façon inédite dans les années 1960.
    En d’autres termes, comme l’ont affirmé des experts de Fatima, le troisième Secret est en train de s’accomplir à notre époque.

  3. Quels furent les principaux changements des années 1960 ?
    Dans le monde, il y eut la révolution sexuelle, promue par le rock’n’roll
    et la télévision, plaçant les hommes et les femmes à égalité et conduisant
    à une augmentation de l’immoralité sous toutes ses formes, y compris l’homosexualité.
    Dans l’Église, il y eut un deuxième Concile du Vatican de 1962 à 1965 qui modifia en profondeur la foi, les rites et la morale catholiques au point de constituer une véritable révolution en pensée et en pratique.

  4. Pourquoi les papes depuis 1960 n’ont-ils pas révélé le troisième Secret ?
    Les papes depuis 1960 ont dit que le secret ne concernait pas notre époque et ne serait pas compris des hommes d’aujourd’hui, car il provoquerait une hystérie collective. En dernière analyse, la consécration de la Russie exige que les papes abandonnent la politique de compromission avec le communisme.
    La dévotion au Cœur Immaculé de Marie exige que les papes abandonnent l’œcuménisme avec les non-catholiques. Mais les papes n’ont pas souhaité abandonner ces politiques inspirées par Vatican II. C’est pourquoi soeur Lucie s’est mise à parler de « désorientation diabolique » au sein de l’Église.

  5. Quels sont les principaux témoignages d’experts ayant lu le troisième Secret ?
    — Bien que Lucie n’ait pu révéler le Secret, elle confia au Père Augustin
    Fuentes en 1957 qu’il ne s’agissait pas de guerres et de peines temporelles, mais que le Secret concernait une attaque diabolique particulière sur les âmes sacerdotales et religieuses. Dans les années 1980, soeur Lucie a dit que : « Le châtiment annoncé par Notre-Dame avait déjà commencé. »

    — L’expert renommé de Fatima, le Père Alonso, a dit que puisque le secret se terminait par la promesse de préservation du dogme au Portugal, cela impliquait qu’il serait perdu partout ailleurs, avec l’aide de l’hypocrisie active du clergé catholique romain.

  6. Quels sont les principaux témoignages de hauts clercs ayant lu le Troisième Secret ?
    — En 1984, l’évêque de Fatima, Alberto Cosme do Amaral, a dit: « Son contenu (du troisième Secret) ne concerne que notre Foi… la perte de Foi d’un continent est pire que la destruction d’une nation; et il est vrai que la Foi ne cesse de diminuer en Europe. »
    — En 1995, le cardinal Ciappi, qui fut théologien papal de cinq papes en quarante ans, a dit : «Dans le troisième secret, il est prédit, entre autres, que la grande apostasie de l’Église commence au sommet. »

  7. Quel est alors le sens essentiel du troisième secret de Fatima ?
    Clairement, le troisième Secret traite d’une crise mondiale de la Foi catholique se répandant depuis le sommet du clergé catholique. C’est un avertissement évident contre les changements introduits par la hiérarchie catholique durant ces quarante-cinq dernières années dans l’enseignement, la liturgie et la morale catholiques, et un jugement sévère à l’encontre des effets dévastateurs que ces changements causent par la perte de tant d’âmes. « Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. »

LA DEVOTION
AU COEUR IMMACULE
DE MARIE


  1. Pourquoi la dévotion à Marie est-elle nécessaire à tout baptisé ?
    La dévotion à Marie est nécessaire aux baptisés parce que par le baptême nous devenons membres de Jésus-Christ et devons l’imiter. Or, le Christ honorait Marie, lui obéissait en tant que Mère et la fit Reine de son Royaume. C’est pourquoi nous devons l’honorer nous aussi, lui obéir en tant que Mère et la servir en tant que Reine.

  2. Comment pratiquer la dévotion réparatrice au Cœur Immaculé de Marie?
    On pratique cette dévotion principalement par la dévotion des cinq premiers samedis, en récitant le rosaire chaque jour, en portant le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel, et en ayant pour intention de consoler le Cœur Immaculé par l’offrande de nos œuvres et de nos peines.

  3. En quoi consiste la dévotion des cinq premiers samedis du mois ?
    La dévotion des cinq premiers samedis du mois consiste en quatre choses :
    1. La confession réparatrice dans les huit jours,
    2. La communion réparatrice du premier samedi,
    3. La récitation du chapelet,
    4. La méditation des mystères du Rosaire en tenant compagnie à Notre-Dame pendant quinze minutes.
      Rappelons que cette dévotion s’accompagne d’une incroyable promesse :

« Je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. »

Notre-Dame à soeur Lucie

Le Cœur Immaculé de Marie à Fatima

  1. Comment les cinq premiers samedis consolent-ils le Cœur Immaculé?
    Notre-Dame a demandé la dévotion des cinq premiers samedis du mois en réparation des cinq péchés contre son Cœur Immaculé :
    1) Pour les blasphèmes commis contre son Immaculée Conception.
    2) Pour les blasphèmes commis contre sa Virginité perpétuelle.
    3) Pour les blasphèmes commis contre sa divine Maternité.
    4) Pour les blasphèmes de ceux qui sèment l’indifférence, le mépris ou la haine envers Marie dans le cœur des enfants.
    5) Pour les blasphèmes commis par ceux qui l’outragent dans ses images.

5. Comment la récitation quotidienne du chapelet console-t-elle le Cœur Immaculé de Marie ?
La récitation quotidienne du chapelet console le Cœur Immaculé de Marie parce qu’à Fatima elle a demandé à l’Église de réciter le chapelet quotidiennement pour le salut des âmes. C’est pourquoi il s’agit d’un acte d’obéissance envers Marie. De plus, en priant fidèlement le chapelet, nous apprenons à détester nos péchés et en triompher, et à aimer et imiter le Christ.

  1. Que signifie le port du scapulaire ?
    En portant le scapulaire, nous nous mettons sous la protection de la très Sainte Vierge Marie lui demandant de nous assister « maintenant et à l’heure de notre mort » ; nous montrons au monde un signe de notre foi catholique ; nous montrons à Dieu un signe de notre dévotion à Notre-Dame. De plus, Notre-Dame a promis à saint Simon Stock, général de l’ordre du Carmel, que quiconque mourrait revêtu de cet habit serait préservé des flammes de l’enfer. Par l’intercession de Marie, l’âme recevra la grâce de la persévérance finale qui lui donnera de mourir en amitié avec le Bon Dieu.

  2. Y a-t-il d’autres actes par les lesquels nous pouvons faire réparation au Cœur Immaculé de Marie ?
    Tout acte de dévotion fait avec l’intention de faire réparation au Cœur Immaculé de Marie atteint ce but. Et parmi ces actes, il en existe deux de plus grande importance :
    1) La consécration du foyer au Cœur Sacré de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie,
    2) La consécration totale de soi à Jésus-Christ par Marie en tant qu’esclave d’amour (cf. la méthode enseignée par saint Louis-Marie Grignion de Montfort dans le Traité de la Vraie Dévotion).

  3. Comment consacrer nos foyers au Cœur Sacré de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie ?
    La consécration du foyer au Cœur Sacré de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie est une dévotion promue par quatre papes du XXème siècle et qui consiste à demander à un prêtre de présider la cérémonie de consécration du foyer. La cérémonie devrait être précédée par trois jours de prières et implique l’intronisation des images du Cœur Sacré de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie dans le foyer.

  4. En quoi consiste la consécration totale ?
    La consécration consiste en un don total de soi-même à Marie dans le but de servir du mieux qu’on peut Notre-Seigneur-Jésus-Christ et de rendre davantage d’honneur et de gloire à Dieu. Cette donation est si complète qu’on dit être esclave de Marie car on se soumet entièrement à elle pour devenir sa propriété et être utilisé comme bon lui plaira pour la plus grande gloire de son divin Fils. C’est également un renouvellement des vœux de notre baptême, afin de nous offrir plus parfaitement à Jésus-Christ, notre Sauveur et Roi.

  5. Que faire d’autre afin de se préparer au triomphe du Cœur Immaculé de Marie ?
    Pour nous préparer au triomphe du Cœur Immaculé de Marie, il nous faut prier beaucoup pour le pape, parce que la solution ultime à la crise actuelle de l’Église, la conversion de la Russie et la paix mondiale, dépendent du pape. Notre-Dame a demandé au seul pape de consacrer la Russie, en union avec tous les évêques du monde, à son Cœur Immaculé.

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera.
Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. »

Notre-Dame de Fatima

CHRONOLOGIE DES APPARITIONS


DATESEVENEMENTS
ANNEE 1915 L’Ange apparaît trois fois aux voyants, sans leur donner de message.
PRINTEMPS 1916Première apparition de l’Ange de la Paix. L’Ange, à genoux, récite cette prière : «Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime; je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, qui ne Vous aiment pas.»
ETE 1916Deuxième apparition de l’Ange du Portugal. L’Ange invite les trois petits voyants à accepter la souffrance.
AUTOMNE 1916Troisième apparition de l’Ange. Il tient dans sa main gauche un calice sur lequel est suspendue une Hostie de laquelle quelques gouttes de Sang tombent dans le Calice. L’Ange récite avec les trois petits voyants la prière à la Très Sainte Trinité, puis avec la sainte Hostie, il donne la Communion à la petite Lucie, tandis qu’il donne à Jacinthe et à François le Sang du Calice.
13 MAI 1917Première apparition de Notre-Dame à Fatima. Paroles de Notre-Dame : «Je suis du Ciel. Je viendrai en ce lieu six mois de suite, le 13 de chaque mois. Après je reviendrai encore ici une septième fois.»
Elle annonce que les trois voyants iront au ciel. Elle les invite à accepter la vocation de la souffrance.
Première vision en Dieu. Invitation à la récitation quotidienne du chapelet afin d’obtenir la paix dans le monde et la fin de la guerre.
13 JUIN 1917Deuxième apparition. Paroles de Notre-Dame : «Jacinthe et François iront bientôt en Paradis, Lucie plus tard car Jésus veut se servir d’elle pour faire connaître et aimer dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.»
Promesse du salut éternel à celui qui embrasse la dévotion au Cœur Immaculé de Marie.
Deuxième vision en Dieu. Dans la paume ouverte de la main droite de Notre-Dame apparaît son Cœur Immaculé entouré et transpercé d’une couronne d’épines.
13 JUILLET 1917Troisième apparition. Paroles de Notre-Dame : «En octobre je dirai qui je suis et ce que je veux et je ferai un grand miracle que tous pourront voir.»
Suit la vision de l’Enfer.
Troisième vision en Dieu qui paraît profondément attristé par nos péchés. «Pour sauver les âmes des pauvres pécheurs, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé (…) Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, commencera une autre guerre pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père. Pour empêcher cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois.
Si l’on écoute mes demandes, la Russie se convertira et l’on aura la paix. Sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties.
Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, etc.


(C’est ici que se situe logiquement la troisième partie du secret.)

A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira et il sera donné au monde un certain temps de paix. Cela, ne le dites à personne (…)
Quand vous réciterez le chapelet, dites après chaque mystère : Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.»
13 AOUT 1917Les trois petits voyants sont séquestrés par les autorités portugaises. Notre-Dame cependant manifeste sa présence à la Cova da Iria par divers prodiges.
19 AOUT 1917Quatrième apparition. Notre-Dame annonce pour le 13 octobre, la vision de Notre Seigneur avec Notre-Dame du Rosaire, l’Enfant Jésus et saint Joseph.
Invitation pressante à beaucoup prier et à se sacrifier : beaucoup d’âmes en effet vont en enfer parce qu’elles n’ont personne qui se sacrifie et prie pour elles.
13SEPTEMBRE 1917Cinquième apparition. Notre-Dame confirme pour le 13 octobre la vision de Notre-Seigneur, de Notre-Dame des Douleurs et de saint Joseph avec l’Enfant Jésus pour bénir le monde.
Notre-Dame remercie les trois petits voyants pour les sacrifices et les pénitences qu’ils offrent à Notre-Seigneur. Elle demande que soit construite une chapelle sur le lieu des apparitions.
13 OCTOBRE 1917Sixième apparition. Notre-Dame renouvelle la demande de construire une chapelle à la Cova da Iria puis Elle ajoute : «Je suis Notre-Dame du Rosaire (…)
La guerre va finir et les soldats rentreront bientôt chez eux (…) Que l’on n’offense pas davantage Notre Seigneur car Il est déjà trop offensé.»

Puis c’est le miracle de la danse du soleil.
A la fin apparaissent successivement trois visions dans le Ciel.
1) La première vision est celle de la Sainte Famille avec saint Joseph, Notre-Dame et l’Enfant Jésus.
2) La deuxième vision : Notre Seigneur qui bénit le monde avec à ses côtés Notre-Dame des Sept Douleurs.
3) Dans la troisième vision enfin, Notre-Dame du Mont-Carmel apparaît (les trois visions représentent les mystères joyeux, douloureux et glorieux du rosaire).
N'oubliez pas de partager pour le bien des âmes