NATURE DE LA MI

La M.I. n’est pas une confrérie ayant pour but la formation d’une catégorie particulière de personnes:

« Elle est un mouvement qui doit entraîner les masses et les arracher à Satan. Seulement, parmi ces âmes déjà conquises à l’Immaculée, il est possible d’en former quelques-unes pour qu’elles aillent jusqu’au sommet de l’abandon, même héroïque, pour la cause de la diffusion du Royaume de Dieu par le moyen de l’Immaculée.

QUI PEUT REJOINDRE LA MI ?

« A la M.I. peuvent appartenir aussi tous les Ordres religieux, toutes les Congrégations, toutes les oeuvres d’Eglise. »

LES AVANTAGES DE LA MI

« L’appartenance à la M.I. permettra à chaque membre de donner à l’apostolat tout ce qu’il a de meilleur en lui-même, et de rejoindre de cette façon la perfection chrétienne dans son propre état, ou dans sa profession. »

Retenons bien:

« Il est nécessaire que la M.I. soit “transcendante” plutôt que “générale”, c’est-à-dire qu’elle ne devienne pas tout-à-fait une organisation aux côtés de beaucoup d’autres, mais plutôt qu’elle pénètre en profondeur toutes les autres organisations » (L. 31. XII. 1935).

Le Père Kolbe distingue 3 degrés dans la M.I., correspondant au zèle, aux capacités, et à la vocation des chevaliers:

LA MI 1

« Dans le premier degré de la M.I., chacun se consacre séparément à l’Immaculée et cherche à poursuivre le but de la Milice, en privé, selon ses propres possibilités et sa prudence. »

C’est le degré du simple chevalier, priant et agissant avec l’Immaculée en vue de sa sanctification personnelle et de celle de ses proches.

LA MI 2

« Dans le deuxième degré de la M.I., des statuts particuliers et des programmes lient ensemble les membres qui, en unissant leurs forces, veulent plus rapidement en poursuivre le but. »

C’est le degré du groupe de prière et d’action, réunissant plusieurs membres d’un même Institut, d’une même école, d’un même état de vie, d’un même quartier, ou bourg, d’une même paroisse ou agglomération. Ils organisent ensemble, sous l’autorité de l’aumônier, des actions communes visant à l’établissement et à la propagation du royaume de l’Immaculée.

La MI 3

« Dans le troisième degré de la M.I. se réalise la consécration sans limites à l’Immaculée. Ainsi elle pourra faire de nous tout ce qu’elle veut et comme elle le veut. Nous sommes entièrement à elle et elle à nous. Nous faisons tout avec son aide, nous vivons et travaillons sous sa protection. »

C’est le degré de la vie commune, toute consacrée à cet apostolat de l’Immaculée.

« Et ainsi le premier degré se limite à l’action individuelle, le deuxième ajoute l’action sociale, et le troisième, brisant toute limite, tend à l’héroïsme » (Lettre 25. V. 1920).

N'oubliez pas de partager pour le bien des âmes